Les scientifiques craignent la longue clavelée du magot : sézigue se propagera aux bêtes sauvages et restera ici

Maureen Millerépidémiologiste, infectiologue et anthropologiste médicinal à l’faculté de Columbia, n’a pas été renversé d’élire cette semaine qu’un barzoï ultramontain à Paris réalisait devenu premier chien Il est officiel afin convulser la clavelée du magot dans les humains.

Les Centers for Disease Control and Prevention des Notes-Unis et l’Entente mondiale de la trempe ont sensé depuis le apparition de l’épiphytie que la perte peut se vulgariser aux bêtes de congrégation. De nombreuses façons habituelles lequel les chiens montrent de l’générosité aux propriétaires – se gâter le figure, se oindre la pelleterie, escamoter dans lequel à eux lit – sont des voies potentielles de contagion du toxine.

Le CDC impute des directives claires afin Isoler les animaux domestiques de individus infectées et d’bêtes domestiques susceptibles d’personnalité infectés les uns des disparates. Les chiens devraient corse se libérer du toxine, continuum même les humains.

Ce n’est pas un canevas de contagion d’type à inhumain qui craintive Miller.

“Ce sont les rongeurs qui me font égarement”, dit-elle.

Si le toxine s’est flagrant dans des bêtes sauvages même les rats ou les écureuils, l’extirpation devient alors anguleux. Préférablement que d’personnalité limité aux humains, il résidera dans lequel d’innombrables vecteurs imperceptibles qui peuvent à à eux période transmettre d’disparates bêtes, bêtes de congrégation et humains.

Miller a dit qu’sézigue réalisait “épouvantée” par le barzoï, “malheureusement il existe un alliance éclatant sur la production de guide les bêtes infectés. … Je m’inquiéterais nonobstant de sa dissémination aux rongeurs.”

Sézig n’est pas particulière.

La collège que la clavelée du magot puisse futur secret dans les rongeurs – un bandage de mammifères réputés afin à eux insistance, à eux virtuosité et à eux rôle à vulgariser les agents pathogènes – est “la objet qui me tient éveillé la ténèbres”. Anne Remoineépidémiologiste à l’Conservatoire de Californie à Los Angeles qui l’étudie depuis un couple de décennies.

“C’est brutalement un canevas passable, et alors le hardi de dissémination du toxine est séide, alors il est envisageable”, a sincère Remoen.

Les Notes-Unis ont admis alors de 13 500 cas de monkeypox depuis que le rudimentaire cas du infatigable a été recommandé à Boston le 19 mai. La perte se propage surtout par un combustion infini de pelleterie à pelleterie et est moins énergique par le penché de vêtements ou de draps infectés.

La L’écrasante majorité Entre les cas de l’épiphytie régulière en Afrique et en Amérique du Nordique, il y avait des créatures riche des constats génitaux envers des créatures. Malheureusement “il n’y a aucune intellect, aucune intellect écologique, ainsi ils sont le spécial bandage à hardi”, a sincère Miller. “Et ils ne le sont pas.”

Si le toxine se propage alors profusément au-delà de ce bandage démographique hardi, il y a de fortes chances que les mammifères non humains jouent un tâche délicat.

Hostilement à la clavelée, qui infecte intégralement l’type, l’orthopoxvirus en bizarre est moins exigeant Comme son cooptation d’locataire mammifère. Les fourmis, les hérissons et les chinchillas peuvent brutalement le convulser, et on soupçonne que de nombreuses numéraire de souris et de rats sont comme en dénuement.

Il existe un effectif débordement de voies au sujet de directes par lésiner le toxine peut se vulgariser aux populations de rongeurs. Les bêtes domestiques infectés peuvent le salir par morsures, égratignures, fèces ou urée. Les rongeurs fouisseurs de palanquin peuvent comprendre en combustion borné envers des draps, des vêtements ou des bandages contaminés.

Annulé de ces résultats n’est effectif, malheureusement ce sont complets des aptitudes réalistes.

“Le passable nous-même suffit afin le employer au noble, car le passable peut se changer en collège et nous-même ne voulons pas que ceci se produise”, a-t-il sincère. Joseph NS Eisenberg, épidémiologiste à l’Conservatoire du Michigan. “Sinon vous-même attendez afin suggestionner jusqu’à ce que vous-même soyez sûr qu’il y a un crise, il est ordinairement outrageusement tard.”

Donc des précédentes épidémies de toxine de la clavelée, les bêtes – en bizarre les rongeurs – trouvaient la directrice primeur de contagion à l’type.

La perte est secret dans lequel les zones rurales d’Europe de l’Ponant et du Épicentre. Sézig se transmet par combustion borné envers des bêtes infectés, aisément dans la piégeage, l’nourrissage ou, dans lequel de grouillant cas, les rejetons, jouer avec les écureuils.

Les scientifiques n’ont pas surtout vrai quelles numéraire d’bêtes sauvages sont les hôtes naturels du toxine, malheureusement l’Entente mondiale de la trempe a immatriculé les rongeurs même Candidat le plus probable.

Les volatiles, les reptiles et les amphibiens ne semblent pas personnalité sensibles aux disparates hommes d’orthopoxvirus, un bandage qui comprend le monkeypox et son anophèle alors nocif, la clavelée.

Le nom est mensonger, car le toxine se trouve alors ordinairement dans les rongeurs que dans les primates. Ce sont des orthopoxvirus Souvent appelés animaux Primitivement immatriculé, il s’agissait première validation Comme un bandage de singes de ouvroir à Copenhague en 1958.

Et l’Entente mondiale de la trempe a annoncé ce mois-ci qu’sézigue allait réélire le toxine et ses un couple de souches principales qui trouvaient précédemment nommées en animation des régions d’Europe dans lequel lésiner elles-mêmes circulaient.

Les épidémies précédentes aux Notes-Unis trouvaient provoquées par des rongeurs. en 2003, un détaillant d’bêtes du Texas a casé des chiens de plantation dans lequel les mêmes cages et litières que des bêtes exotiques importés d’Europe et infectés par le toxine. En novice par une carafe de 3 ans du Wisconsin qui a été mordue par son molosse de congrégation, les 72 cas suspects ou confirmés ont complets été en combustion envers ces bêtes.

Cette épiphytie a été intime en un couple de salaire, endroit que le toxine n’ait eu la veine de s’remarquer dans la créature locale. Imitation, il n’y a pas de réservoirs bêtes connus afin ce toxine en aspect de l’Europe de l’Ponant et du Épicentre.

Les vétérinaires et les épidémiologistes avertissent qu’il peut aimablement révolutionner. Les directives des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) afin la arrestation des bêtes de congrégation envers une empoisonnement certifiée ou suspectée visent à garer la trempe des bêtes et à empêcher la dissémination du toxine aux mammifères sauvages.

Les bêtes domestiques exposés à une personnalité infectée doivent personnalité séparés des disparates bêtes dans 21 jours, escortant les directives du CDC. dans lequel Attention Rappelant les initiaux jours de la épiphytie de COVID-19, l’office avertit les propriétaires d’bêtes angoissé de ne pas racler à eux bêtes envers des nettoyants ménagers ou des désinfectants chimiques.

“Davantage le toxine déchet longuement envers nous-même et alors les numéraire sont infectées, alors les chances qu’il se propage à d’disparates bêtes sont élevées”, a-t-il sincère. Belle foimicrobiologiste vétérinaire au Communauté de purge vétérinaire de l’Conservatoire de Pennsylvanie.

Les humains et à eux bêtes de congrégation peuvent personnalité vaccinés, a-t-elle dit, malheureusement “une coup qu’il halo aventure son direction dans lequel la essence, il sera anguleux à maîtriser”.

Leave a Comment