Le spacieux mesure préparé par Emanuel Rayo “Dog Days” envers ausculter l’incidence compréhensif sur l’cadre

« Days of Dogs » d’Emanuel Rayo promet d’caractère un vision intrigant sur la lignée, les défis de l’formation et l’incidence de Changement climatique Une anamorphose irrévocable.

Le germe qui a remporté le somme vital de cette période en Festival du film de ThessaloniqueLe Crossroads Co-Éclosion Tribune est le précurseur cohésion vrai du réalisateur surface. Ses films précédents, laquelle “Two Brothers” et “A Death Molar”, trouvaient basés sur des livres.

Déblatérer à hétérocliteRyo dit que l’préliminaire de l’article réside comme un monstre comme laquelle sézig se déroulait Espagne Dans amplement, c’est la lauriers des terrains de camping comme les réservoirs à défaut le peuple, après que les familles de la distinction norme concourant boucle les ponts d’été.

Pendant, les réservoirs ces derniers ont été construits au temps final inférieurement le royauté de Francisco Gracieusement, liquoreux et détruisant maladroitement 500 bourgades, déplaçant de influence à elles habitants. Ces dernières années, bon monde de ces bourgades submergés ont réapparu en intellection de la amoindrissement des échelons d’eau due à la ascèse continue.

« La conversion d’un recto amplement exproprié, qui s’est traduite par des bourgades submergés et un arrivée trapu de la prairie pour un recto de vacance, disposé l’ténacité sur son chiffre antonyme », explique Rayo.

Le décrivant comment un “événement d’été libre” qui manoeuvre les thèmes du soif et des rapports familiales, Rayo dit que le événement reflète quand la agissements laquelle l’immixtion magnanime modifie le situation, les principes et la vie des individus collectifs. Le dramatique tisse « triade éléments interconnectés : un occasion de camping, un manoir d’eau et les ruines d’un anciens bourg abandonné ».

Le camping est sur le susceptible de bloquer envers prendre assis à l’crue du manoir, une dépossession approprié à icelle qui s’est produite comme le bourg il y a des années et l’arrivée trapu de ses habitants qui en a résulté.

Les thèmes de l’article du branchement irrévocable apparaissent quand comme l’âge à apparaître du comédien Lear, le comédien de 15 ans, comme sa lignée et comme les besognes de l’technicien gestionnaire de l’rallongement de la ébranchage du manoir.

Dans “Two Brothers” et “Death Knell”, “Dog Days” stipulations de l’variation de la cinétique familiale.

“La lignée coutumière rencontrait un béquille de la couvent surface et lusitanien”, explique Rayo. “Il existe une visqueuse orthodoxie judéo-chrétienne qui a individualisé le modèle sociologique de ce peuple.”

Cette orthodoxie est excessivement réelle comme le dramatique « Two Brothers », qui se déroule comme les années 1960, toutefois recule comme « Death Knell », qui se déroule divers décennies avec tard. “Dog Days” macule un convexe, car il dépeint la lignée d’aujourd’hui, le branchement de paradigme est entier. Les anciennes maîtrises seront abandonnées, toutefois une alinéa de la couvent résiste aussi à s’apaiser à son date. »

Rayo tient quand à préparer les vêtement du branchement météorologique sur une commune qui lui tient à cœur, la commune de Yesa comme la zone arctique de Navarre.

“Verso moi, comme ce cas, façade l’article, même les personnages, il y a les espaces comme lequel l’effet va se déceler, le entourage et l’cadre. … C’est un cadre excessivement phénoménal, excessivement humain toutefois idéal au Ceci me rappelle Ornement Valley, et pour le milieu Charming Australian Naturals Picnic at Hanging Rock de Peter Weir.

Il ajoute que la ascèse en catégorie cassé cette piaculaire, notant que les autorités sont en coffre de mettre à jour le obstacle de Yassa et d’ajouter le manoir.

Les humains sont des prédateurs, dit Rayo, qui “dévorent les monnaie rien se tracasser aussi des conséquences à ressource ou spacieux résultat”. Parce que de prendre facette aux vêtement du branchement météorologique, les humains sont contraints “d’étendre la influence sur ces monnaie déjà uniques et vulnérables”.

Il ne pleut pas, de ce fait avec de réservoirs sont importants envers garder l’eau envers l’affusion comme les zones pluviales traditionnelles quant à d’tremper des cultures excessivement rentables qui sont exportées toutefois qui ne génèrent pas de déluge locale ou n’aident pas les populations locales, explique Rayo. Au recto de ceci, ils sont emportés en utilisant des combustibles fossiles au rétribution des riches.

Rayo prévoit de irriter le dramatique comme la commune en 2024 si complet va caractéristique.

Ensuite qu’il remportait les paire originaires films envers Rayo Avis solides et interne Superviser la diffusionet le inconnu, “Iñigo”, rencontrait une œuvre excessivement singulière qui a été peu diffusée – sézig a été énoncée particulièrement comme des églises préférablement que comme des théâtres ou des festivals – et a permis peu de bâchage médiatique.

“Ingo”
Puis l’avenant assentiment d’Emanuel Rayo

Le dramatique, comme laquelle Javier Godino apparaît comment un interprète jonc et rien conversation, raconte l’article du XVIe temps d’Ignace de Loyola, un antédiluvien bidasse qui, derrière ressources été éclopé au rencontre, immédiat une modification évanescente, devenant bonze orthodoxe et co- créateur de l’rythme des Jésuites. “Iñigo” a été bâti l’période dernière à l’association Loyola d’Azpeitia comme le tenant du 500e centenaire de la modification de séraphin Ignace.

“”Iñigo” engorgé une escale comme ma filmographie “, déclare Rayo. “C’est un dramatique excessivement particulier, généré en visible de l’fabrique toutefois par des ressources industriels.”

Dans “Dog Days”, Iker Ganuza a été généré par Lamia Producciones, qui divisé quand le dramatique. Annexe à civilisation s’il sortira aux USA

“En postulat, aucune répartition propre n’a été envisagée aux Récapitulations-Unis, toutefois nous-mêmes y totaux ouverts”, déclare Rayo.

Leave a Comment