Le grossier dogue conscrit Laika, 65 ans alors un vol interstellaire colon

Le 3 brumaire 1957, l’Association soviétique a lancé “Satellite 2” et est commencement entre l’feuilleton – quant à empressé ardent la commencement individu vivante à tourner tout autour de la Océanie, un dogue homologué Laika. Le vol, qui accomplissait censé constater la sûreté des voyages spatiaux quant à les humains, s’est soldé par un acheminer accessible quant à Laica.

Soixante-cinq ans mieux tard, revoilà un collection des raisons quant à à laquelle Laika a été mignonne quant à la apostolat, conséquemment l’Association soviétique a médiateur un bête entre l’infini et s’il y a eu d’hétérogènes incidents d’amenée d’élevage entre l’infini alors la apostolat Satellite 2.

Qui est Laika et conséquemment a-t-elle été mignonne ?

Laika accomplissait un dogue mouvant qui a été courtaud entre les rues de Moscou une semaine strictement ci-devant le propulsion de Satellite 2. Subséquent la NASA (Ressortissant Aeronautics and Space Intendance), Laika accomplissait une féminin Husky galerie primo nommée Kudryavka (éthérée frisée). Son nom a en conséquence été changé en Laika, qui signifie en russe “Samoyède” ou “Parker”. Aux Comptes-Unis, il a en définitive été surnommé “Mutnick”. Lui-même pesait alentour 6 kg.

Subséquent un bénéfice de l’Associated Press, le dogue a été promu spationaute (un borne musicien épreuve à un cosmonaute entre le déclaration interstellaire soviétique ou russe) en compréhension de sa “éthérée” importance et de son posture “flegmatique”. L’voyage voulait des chiennes car elles-mêmes incarnaient considérées même anatomiquement mieux adaptées à un cantonnement familier.

Seulement conséquemment l’Association soviétique voulait-elle amener des élevage entre l’infini ?

L’Association soviétique n’accomplissait pas la propre à amener des expérimentations animales. Devant que les humains n’marchent vraiment entre l’infini, une escorte accomplissait que les humains pourraient ne pas caractère capables de persister à de longues périodes d’microgravité. Subséquent la NASA, “des scientifiques américains et russes ont apposé des élevage – singulièrement des singes, des chimpanzés et des chiens – quant à constater la prédisposition de quelque état à hasarder un corps entre l’infini et à le retourner à la vie droit et sauvé”.

Les spécialistes des fuseaux soviétiques voulaient amener des chiens entre l’infini quant à voir la apesanteur et d’hétérogènes aspects de ce que les vols spatiaux pourraient plier(se) au abri magnifique. “Les concurrents devaient quand caractère des femmes (mieux aimables à garnir) et de gonfanon vives (quant à que à elles séquences vidéofréquence soient mieux visibles), a clair la NASA.

disciple Feuille SmithsonienLes ingénieurs de Rocket ont préféré les élevage les mieux obéissants et les mieux généreux aux bruits forts et aux changements de tension aérien quant à l’esquisse.

Laika a-t-elle été le précurseur bête testé ?

Évènement capivant, ce n’accomplissait pas le cas, caractéristique qu’on le prétende habituellement. Cette vénusté revient à certaines des mouches des fruits que les Comptes-Unis ont relâchées alors d’une apostolat en février 1947.

Affairé que Laika O.K. mémorable, ce n’accomplissait pas non mieux le précurseur dogue entre l’infini, car l’Association soviétique avait acquitté double chiens nommés Dezik et Tsygan en 1951 rapidement. Pendant, les chiens ci-devant Leica n’incarnaient utilisés que alors de lancements suborbitaux.

Les Comptes-Unis ont acquitté des singes, des souris, des mouches des fruits et des souris dans la Minute Combat mondiale, les Soviétiques gardien étroitement ce que le antagoniste faisait pile à elles projets de missiles V-2 et Aerobee (qui envoyaient des singes rhésus).

Le professionnel soviétique des fuseaux Sergei Korolev, pile son armé, a apposé les recherches de la guindé biomédicale nord-américaine quant à essayer des souris, des rats et des lapins en beaucoup que passagers à discernement spécifique. “Ils avaient pauvreté de réunir des éventualité quant à élaborer une cockpit quant à emporter un magnifique entre l’infini. Au dernier, ils ont préféré de poupons chiens quant à cette port du pratique. Les chiens ont été choisis de préférence que les singes étant donné qu’ils avaient le bienveillance qu’ils seraient moins agités en vol. “. Des tests pile double chiens permettraient d’garder des résultats mieux positif. Ils ont préféré des femelles en compréhension de la relative stéréotype de avive des déchets”, a proverbial une guindé de la NASA.

Devant Laika, il y avait 36 ​​chiens que les Soviétiques avaient envoyés entre l’infini.

Youri Gagarine est devenu le précurseur magnifique à tourner tout autour de la Océanie.

Qu’est-ce que Satellite 2 et que s’est-il passé dans la apostolat ?

Le Satellite 1, lancé le 4 octobre 1957, accomplissait une orbe de la importance d’un projectile de arène et émettait des bips en rotation tout autour de la Océanie. Un mensualité mieux tard, Satellite 2 accomplissait lancé.

Les ingénieurs avaient échafaudé ceci alors que le Précurseur mandataire soviétique Nikita Khrouchtchev eut ajusté un instabilité quant à accorder pile le 40e centenaire de la désordre bolchevique en Russie. Feuille Smithsonien Il a dit que les ingénieurs ont étudié de Satellite 1 et ont forgé le complémentaire pile une cockpit quant à un dogue enlevant.

À l’date, l’Association soviétique accomplissait en physionomie de l’légitimation spatiale pendant que les Comptes-Unis incarnaient à la queue. Cependant le voile de Laica, Satellite 2, a décollé en rotation, les Comptes-Unis se sont plus mieux retirés.

Leica a été alignée à l’appartement d’une cockpit pressurisée, ce qui lui permettait de s’élargir ou de se avoir debout. Il y avait un façon de variation d’air qui fournissait de l’oxygène, de la ravitaillement et de l’eau passant en dessous une “embauchoir gélatinisée”. La NASA a clair que le Leica est équipé d’un harnachement, d’un sac de ramassage des déchets et d’électrodes quant à fouiller les signaux vitaux. Initialement, simultanément la apostolat a engrené, il a été accéléré que Laika accomplissait soucieuse pourtant mangeait sa habile ravitaillement.

“Il n’y avait aucune permission de retourner la embarras profitable en toute sûreté sur Océanie à ce moment-là, il accomplissait lors échafaudé que Laica failli d’oxygène alors alentour 10 jours en rotation tout autour de la Océanie. En compréhension de problèmes thermiques, il n’a vraisemblablement survécu qu’un hublot ou double .”

Feuille Smithsonien Le bluff et le tension du vol ont épouvanté Laika, a-t-elle dit, lors que son ordre cardiaque triplait le molosse et que son ordre respiratoire quadruplait. Le illustré a clair que Leica avait abouti l’rotation vivante et document le clocher de la Océanie en 103 minutes alentour. Ils ont dit que le cotte thermique avait surchauffé la remède, ce qui avait affecté le Laika. Le illustré a rapporté que le cardiologue russe et dresseur de chiens spatiaux Oleg Gazenko est victime « peu de vieillesse alors le propulsion » en 1993.

Différents disent que la atmosphère à l’appartement du voile interstellaire alors la quatrième rotation a repéré mieux de 90 paliers et on ne s’attendait pas à ce qu’sézig dépasse ceci. Au dernier, Satellite 2 a continué à irriter dans cinq mensualité rien son sommaire. La apostolat s’est terminée par la stock aux scientifiques des premières éventualité sur le posture d’un corps en rotation entre l’contexte interstellaire.

Y a-t-il eu mieux de tests alors Leica ?

Oui il y avait. Au classe des 50 dernières années, les scientifiques américains et soviétiques ont apposé des élevage quant à des tests entre l’infini, fournissant des éventualité précieuses aux scientifiques, quoique les pertes.

“Rien l’expérience animale originellement du déclaration interstellaire magnifique, les programmes soviétiques et américains auraient porté d’importantes pertes en vies humaines. Ces élevage ont roué un cadeau à à elles état qu’annulé magnifique n’aurait pu ou n’aurait pu donner. Ils ont donné à elles vie et/ou les seconder au nom du amélioration technologique, battant la layon à de nombreuses incursions de l’douceur entre l’infini”, a clair la NASA.

Leave a Comment