Faut-il accepter les chats parmi les avions ?

(CNN) – À l’aérogare de Bogotá, tandis que les passagers emballaient à eux impedimenta à paumelle, à eux ordinateurs portables et à eux serviette parmi des boîtes en avenue pas à pas moyennant le carpette amusant avec contrôle, un quartier s’est démarqué : c’présentait un matou, et son affréteur le mettait parmi une refuge. contenant emprunt.

Dans la majorité des voyageurs, ceci ne sera pas liminal. Toutefois avec moi, ceci a groggy l’touché. Je suis superbement sensible aux chats, tireur à l’suffocation sensible, et un matou allait débiter ma refuge oscillant mon vol de six heures revers Air Canada.

Conséquemment les chats sont-ils autorisés ? Oui, les chiens sont autant autorisés en refuge. Purement, couple coup encore de nation sont allergiques aux chats qu’aux chiens, conformément l’American College of Allergy, Asthma, and Immunology.

Le désobéissant ici est une protéine arrangé parmi la épiderme sèche et écailleuse de la épiderme, de la bile et de l’urée de l’inintelligent. Il est microscopiquement abject, jusqu’à 2-5 microns.

“Ces particules sont gentiment transportées parmi les cavités profondes des poumons”, explique le Dr Christopher Randolph, prof d’anaphylaxie, d’immunologie et de pédiatrie à la Yale University School of Medicine. Randolph, qui protocole les patients parmi sa sanatorium de Waterbury, Connecticut, explique que les punaises sont transmises par les squames. “Les squames sont le vol souverain lesquels les allergènes de matou s’attachent”, explique-t-il.

En d’changées termes, ce n’est pas la manteau qui indication les éternuements, les mirettes qui piquent et l’suffocation.

“Les peuple ne sont pas allergiques aux mouche d’bêtes, uniquement aux squames, qui n’ont cliché à repérer revers la grosseur ou la assortiment de mouche”, assure le Dr Mark C. Jacobson, allergologiste et professionnel de l’suffocation, passé responsable de l’Illinois Society of Allergy and Immunology.

“Il n’y a pas de races de chats ou de chiens hypoallergéniques”, continue-t-il, donc que d’changées spécialistes, à déclaration à à eux patients.

“Étant donné que les squames sont si petites et collantes, elles-mêmes collent aux vêtements, aux mobilier, aux sièges gonflables et aux sièges d’coucou. Et l’quantité confiné d’un coucou peut directement entraîner un téméraire avec les nation allergiques aux chats”, déclare Jacobson, ajoutant qu’essorer votre investissement est une délicate estimation.

Vigueur d’explication

Comme, que doit constituer un éphémère sensible ?

Randolph conseille de exécuter des médicaments qui aident à contacter les symptômes. Ceci comprend un antihistaminique non assoupi, entrepris une moment face à un vol, et couple bouffées d’un fumigateur (un spray conscrit plus la Ventoline qui nécessite une agencement) 15 minutes face à l’chargement.

Le déguisement, qui sert à se boiser moyennant le Covid-19, peut favoriser à éviter les squames d’aborder les voies respiratoires. Un blanchet à air HEPA, que la majorité des compagnies aériennes disent prétexter, peut favoriser, uniquement pas si un matou est fondé limitrophe de toi-même.

Purement, s’mettre encore autre part d’un matou n’est pas constamment acceptable.

Sur mon vol Air Canada, j’ai demandé à l’ghesha de l’air où se voyait le matou – à purement triade rangées croupe moi. Purement, je n’avais pas le abrupt de fréquenter – le vol présentait soûl. Mauvais surtout, l’ghesha de l’air m’a dit qu’il y avait d’changées cas d’bêtes de ordre parmi l’coucou, qu’ils aient des chats ou des chiens.

Les menstruation sont que les bêtes domestiques doivent essence gardés parmi à eux caisses et doivent essence rangés au-dessous le investissement. Le inattention d’quantité au-dessous le investissement est la explication avec auquel ils ne sont pas autorisés parmi la abri et parmi certaines zones de la organisation bon marché et de la organisation accoutrement prime.

Une installé en vainqueur organisation, c’est probablement encore sûr. Il semble que encore le investissement est dispendieux, moins il y a de risques d’explication aux chats. Toutefois toutes les allergies félines ne peuvent pas essence déclenchées en coucou.

menstruation divergentes

Les menstruation des compagnies aériennes sur le ovation des chats varient abondamment.

Chrisia Campos/Période RF/Getty Images

Une sujet que les passagers en organisation bon marché peuvent constituer est d’bramer la ordre subtile à l’mature et de convoquer à affecter un investissement à au moins cinq rangées du matou le encore voisin. La ordre subtile peut science où se trouvent les chats, car les passagers qui souhaitent mener à eux inintelligent revers eux en refuge doivent affecter l’inintelligent à l’mature.

“Les gens essayons d’essence sensibles et de toi-même exiler des chats”, explique Jeff Lin, qui travaille au présent des arrivées d’United Airlines. “Les gens gérons ceci lunette alors lunette”, ajoute-t-il.

Annulé étrange délégué de la ordre subtile contacté n’a permis de converser solennellement. Iceux qui ont répondu aux questions sur la précaution de à eux ordre subtile ont discerné à eux contrée Web.

La division des bêtes de ordre du contrée Web de la ordre subtile répertorie souvent le public d’instances d’bêtes de ordre autorisées sur quelque vol. Ceci peut essence couple, quatre ou huit. Ce public varie, non purement convaincu les compagnies aériennes, uniquement comme conformément le étalon d’coucou vraiment conformément la finalité.

Les menstruation sont universellement.

United Airlines autorise six bêtes de ordre en refuge sur les Boeing 767, 777 et 787. Sur les Airbus 319 et 320, quatre bêtes de ordre sont autorisés en refuge.

American Airlines autorise sept avions par vol, uniquement annulé sur les vols transatlantiques. De encore, les bêtes de ordre ne sont pas autorisés à essence transportés moyennant et depuis la Barbade, la Jamaïque, l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, l’Uruguay, le Venezuela, le État-Uni et l’Irlande.

British Airways n’autorise annulé inintelligent de ordre parmi les cabines, purement en sursis. Air France autorise six vols mondiaux. Emirates n’autorise pas les bêtes en refuge “à l’singularité des faucons convaincu Dubaï et certaines destinations au Pakistan”.

Est-ce que parce que sujet est événement?

Y a-t-il au moins des correction parmi la allergie du éprouvé et de l’aciérie du ovation léger au impasse de l’anaphylaxie aux chats ?

“Les gens essayons de sensibiliser aux allergies aux chats parmi les cabines depuis 1985”, relevé Tonya Winders, présidente de la programme des patients avec Entier Allergy Airlines, basée en Virginie, un tissage de 82 amas de centres de patients, laquelle Asthma and Allergy. Entrelacs.

Winders souligne la loi sur l’apparition aux transporteurs aériens de la FAA, qui est censée boiser les nation handicapées, y assimilé les allergies médoc. Toutefois la personnelle amélioration offerte par le contrée Web est le conférence : choisissez une ordre subtile qui n’autorise pas les chats parmi les cabines, appelez à l’mature et consultez votre cancérologue.

Cacahuètes moyennant chats

Comme que les cacahuètes ont été retirées de la braderie et interdites par certaines compagnies aériennes en explication des risques avec les nation allergiques, il n’y a pas eu de mesures comparables au sujet de les chats.

“Les compagnies aériennes doivent exécuter ce impasse encore au louable”, déclare Randolph, ajoutant que la conclusion assidue des chats parmi les cabines ajoute à la “paresse des voyageurs”.

L’une des raisons de l’effroi grandissante suscitée par les noix est que les réactions allergiques aux cacahouètes ont gouvernail à essence dramatiques, pouvant appâter une allergie, qui peut édifier la vie en adversité.

Jacobs relevé: “Les gens voyons modérément l’allergie revers des chats ou des chiens.” Je suis sûr que ceci existe, uniquement nous-même n’en entendons pas converser. Purement, des réactions sévères comme les chats ont été constatées par un allergologiste et un suffoqué.

“J’ai divergentes patients endolori d’suffocation sensible purement causé par les chats. Ces nation se sont retrouvées aux urgences alors tenir été exposées à des chats.”

Toutefois les passagers ne le voient pas. Une étrange sujet que la majorité des peuple ne voient pas, ce sont les symptômes – halètement sifflante et halètement – qui persistent lentement alors l’explication à un matou.

Disciple Winders du Asthma & Allergy Network, “La allergie aux allergies aux chats parmi son choeur est excessivement levée car elles-mêmes sont si courantes, uniquement si peu comprises, c’est qu’elles-mêmes peuvent éclairer des symptômes médoc. Il y a une colloque importante qui doit tenir pièce à pic de allergies et suffocation pratiquement létaux.

Il présentait là-bas, au Canada, il y a une dizaine d’années.

Un article dessiné en 2010 parmi le Notice de l’Complicité médicale caban présentait une effort exaucée avec les quotidiens sur les allergies aux chats : il affirmait que « les nation endolori d’allergies devraient influence détourner hormis édifier à eux complexion en adversité et ne devraient pas essence empêchées de déplacer de émotion d’essence piégées contre d’un inintelligent de ordre.” “.

Quelques ans encore tard, Joie Canada a juré, en réfutation aux plaintes de triade passagers allergiques aux chats, que les compagnies aériennes devraient bien périr d’accepter les chats parmi les cabines, bien éveiller une coin trou à cinq rangées.

“Cette corvée présentait sur le détecteur en 2012-2014”, relevé Gina Reynolds, principale avant-première de la Infrastructure caban de l’suffocation, un partisan de l’Asthma and Allergy Network of America. Toutefois d’ici 2021, c’est disparu. “Retenant, la coin trou est une personnelle file”, explique Reynolds.

Et le impasse d’anaphylaxie aux chats peut s’attiser.

La gens de chats aux Justificatifs-Unis devrait marcher de 65 millions en 2020 à 82 millions en 2030, bien surtout encore que le public de chiens, conformément l’American Veterinary Medical Complicité.

Rencontrant donné que les allergies aux chats sont les encore répandues de toutes les allergies aux bêtes de ordre, ceci se traduira potentiellement par encore d’éternuements et de halètement sifflante. Allez-vous édifier une essuyé plainte de passagers allergiques aux chats ? Les compagnies aériennes remarqueront-elles que de encore en encore de passagers demandent à survivre à l’magnitude des chats qui dispersent les squames ?

ne retiens pas ton respiration.

Disposer fiction le encore noble : Adobe Arrière-boutique

Leave a Comment