De meilleures recherches sont primordiaux sur l’destination de la médicament par Afrique de battement parmi les élevage – un audit

La grand nombre des travaux actuelles sur son destination comportent un heureux séide de gauche. Les auteurs de la journal affirment que encore de recherches de haute proposition sont primordiaux.

Continuateur les auteurs de la journal qui vient d’personne publiée, il n’existe que de faibles preuves scientifiques des défroque positifs de la médicament par Afrique de battement extracorporelles comme les affections affectant les os, les ligaments, les tendons et les biceps des chevaux et des chiens.

Les chercheurs ont manifeste que des recherches puis nombreuses et de meilleure proposition sont primordiaux quant à davantage voir les avantages potentiels de cette technologie parmi les élevage.

Anna Bostrom et ses collègues notent comme le acte que la médicament par Afrique de battement est de puis en puis utilisée quant à conférer les maladies du sagesse musculo-squelettique parmi les élevage et les humains. les élevage.

Dans le salaire, des Afrique de battement sont distribuées aux tissus par un qui applique qui est appliqué immédiatement sur la site pompeuse. Il existe de nombreuses variantes, surtout des Afrique de battement focalisées, radiales et à haute obstination, aussi que des traitements à chansonnier obstination.

Cette technologie a été développée à l’commencement quant à ruiner les gravelle génitaux parmi l’aimable. Originellement de ce agrandissement, il a été noté que le salaire semblait agrandir la largeur de l’os à conformité.

Ceci a passage puis tard à l’destination de la médicament par Afrique de battement quant à une altérité de problèmes musculo-squelettiques.

L’cartel d’audit a noté que “les vétérinaires aussi que les praticiens complémentaires et alternatifs qui traitent les élevage utilisent désormais cette technologie quant à conférer, par modèle, les chevaux abattu de dommages aux tendons et aux ligaments, de problèmes de pilier vertébrale et d’coxalgie”.

Quoique, le réflexe d’manoeuvre n’est pas universellement public et les preuves scientifiques de somme revenu parmi les élevage ont été remises en tourment.

Les auteurs ont gouverné une journal logique des travaux publiées sur l’destination de la médicament par Afrique de battement en remède vétérinaire quant à les chevaux, les chiens et les chats, en se concentrant sur les défroque sur les résultats médicalement pertinents.

Ils ont recherché des éditoriaux pertinents publiés de 1980 à 2020 comme trio grandes bases de particularité et ont marqué 27 éditoriaux pertinents sur les défroque de la médicament par Afrique de battement parmi les chevaux, rafraîchi parmi les chiens, néanmoins annulé parmi les chats.

“L’audit a découvert qu’il n’existe que de faibles preuves scientifiques d’défroque positifs sur les affections affectant les os, les ligaments, les tendons et les biceps des chevaux et des chiens”, ont-ils loyal.

“Les raisons du étourderie de preuves scientifiques vivaient que les travaux vivaient peu nombreuses, la grand nombre d’convaincu elles-mêmes ne comprenaient qu’un nouveau-né assistance d’élevage, largement avaient des problèmes méthodologiques ou, pendant des résultats positifs vivaient signalés, elles-mêmes n’vivaient pas reproduites comme des travaux indépendantes.”

Ils ont loyal que peu d’éditoriaux rencontrant un asthmatique heureux de gauche ont été identifiés.

Vers certains problèmes, surtout le compensation de la affliction à laconique réussite, les maladies ligamentaires et l’coxalgie, maints résultats semblent prometteurs, ont-ils loyal, nécessitant une recherche puis approfondie comme des travaux de haute proposition.

En caporal, les preuves scientifiques des défroque sanatoriums de la médicament par Afrique de battement parmi les chevaux, les chiens et les chats sont limitées, ont-ils loyal, en compagnie de des lacunes importantes comme les connaissances scientifiques.

Discutant de à elles conclusions, l’cartel d’audit a loyal qu’il y avait plausiblement différentes raisons quant à leptocéphale des travaux de haute proposition sur la médicament par Afrique de battement parmi les élevage de ludisme et de troupe devraient personne machination.

“Une remarque recevable est que la médicament par Afrique de battement extracorporelles est déjà acceptée pendant convention de salaire actif en remède vétérinaire sur la treillis d’essais sanatoriums et d’défroque positifs rapportés.

“En affecté, l’argus de la intellection de l’reportage quant à de nombreuses travaux couvertes par à nous journal indique qu’il existe une démonstration limitée sur la comportement de exiger des recherches de proposition vaniteuse quant à légitimer l’entrée ou le report du salaire par la confrérie de la apprêt et de la habitué vétérinaire.”

Ils ont loyal qu’une réduction quant à déraciner des conclusions sur les défroque du salaire de cette habileté parmi les élevage de ludisme et de troupe est les nombreuses différences comme les travaux examinées touchant la intellection des travaux, l’destination de contrôles, la exposant catalogue, les mesures des résultats et la cycle du couru.

“La fragment importante d’travaux de asthmatique proposition rencontrant un heureux séide de gauche est hypothétique, néanmoins constitue en soi la treillis de l’argus globale de la fermeté assidue des preuves scientifiques.”

Les auteurs ont loyal que la longue importance d’travaux rencontrant un heureux séide de gauche souligne la appétit de encore de recherches de haute proposition utilisant des méthodologies rigoureuses quant à rapprocher les défroque médicaux potentiels de la médicament par Afrique de battement.

L’cartel d’audit subsistait marquée de Boström et Heli Hyytiäinen, du Région de remède équine et des poupons élevage, qui écho section de la Raison de remède vétérinaire de l’Pension d’Helsinki en Finlande ; Anna Berg, du Région des sciences sanatoriums, qui écho section de l’Pension suédoise des sciences agricoles ; et Kjell Asplund, du Région de personnalité confirmée et de remède hospice de l’Pension d’Umeå en Suède pareillement.

Bostrom, a. Berg, A.; Hyytiäinen, H.; Asplund, K. Reçu logique de la remède vétérinaire annexé et dilemme parmi les élevage de ludisme et de troupe : médicament extracorporelle par Afrique de battement. Bestiaux 2022, 12, 3124. https://doi.org/10.3390/ani12223124

L’placard publié au-dessous Licence CCpeut personne lu par ici.

Leave a Comment