Ces chats mercenaire de l’Oregon aillent, campent et explorent le rempli air – Infos 24

Lewis, le duo de chats d’incident Lewis et Clark de Portland, pêche en canot. [Photo by Jory Olson]

Les chats de la jungle sibérienne Lewis et Clark explorent le nord-ouest du Bénin. [Courtesy photo]

Les chats de Lewis et Clark se promènent en canot à Crescent Lake, entre le sentiment de l’Oregon. Les chats nommés Frank errent sur les sentiers de Sunriver comme que sœur Betty, un peu follette, annexe entre l’repaire de joujoux grillagée entre le plantation. Olivia conte du camping à MeerKat Trailer sur la côte de l’Oregon derrière ses compagnons à paire pattes.

Bienvenue entre le monde des chats mercenaire qui patrouillent en toute abri sauf de à elles convenablement et à l’dehors en voisinage d’humains, occasionnellement appelés Pawpa et Pawma.

Karen Kraus de la Feral Cat Cabale of Oregon dit que amener un harnachement fessu et une atterrissement en se promenant entre le section, ou se osciller à l’foyer d’un havresac entre une sentier peut entité un instabilité de matou en toute abri à l’dehors.

“C’est une créer d’interférer derrière votre matou et d’augmenter sa vie rien le perdre traîner franchement”, dit-elle.

Les félins errants peuvent travailleur des ennuis, dit Krause, et les chats qui vivent entre la cottage peuvent s’effrayer.

Depuis 10 ans, son entente s’est associée à Portland Audubon pile mouvoir les propriétaires de chats à accoucher un immensité dehors sûr. Ici, entre la cavalcade des chats – Katio – les chats peuvent cavaler et sommeiller au étoile et spéculer à elles feeling de piégeage derrière des joujoux, préférablement que de expulser les volatiles et étranges troupeau sauvages.

Jory Olson, père des chats de la forêt sibérienne Lewis et Clark, comprend le pénurie d’un catio entre sa cottage du sud-est de Portland.

“Les masse disent que les chats sont un peu névrosés”, dit Olson. “Je serais comme névrosé si je ne faisais que vivoter posé à la cottage toute la jour.”

Les chats sont psychologiquement et effectivement stimulés par les images, les sons et les odeurs de la brut. Et l’occupation peut avertir l’rondeur dans les chats, remplaçant les experts de Tractive, qui inauthentique des colliers GPS pile chats et chiens.

Maints chats, remplaçant à elles individu, aiment surveiller au-delà de à elles cottage, et une cours est la prochaine repos. Les individus qui ont assisté à la 10e circuit annale de Catio le 10 septembre ont vu une écart de catios portables, y saisi une guérite «chien» pile abriter à eux chats à l’dehors, qu’ils soient entre la cavalcade ou en instabilité.

Les propriétaires expérimentés peuvent avouer comme un matou de varappe est fatigué – “Frank s’arrêtera de acheminer et lèvera les mirettes”, dit Amanda Thompson de Portland et Sunriver – ou terrifié. Sunny Anderson, qui vit à Ashland derrière Olivia, voit une forte caravane si son matou ne veut pas aider.

Les félins en peuplement ont pénurie de vaccins à vasistas et d’un identifiant de matou à chip au cas où ils se perdraient, dit Krause. Lorsqu’ils enlèvent à elles boucle et s’enfuient, ils doivent travailleur crédulité qu’un miséricordieux les protégera. Et ils ont pénurie d’un concierge qui comprend que intégraux les chats ne se soucient pas d’accéder entre à elles secteur de agrément.

Revoilà un collection de trio origines de chats d’incident, où ils vont, pardon ils interagissent et les conseils que à eux parents donnent.

Sacs à dos derrière Lewis et Clark

Jory Olson et ses chats de la forêt sibérienne, Lewis et Clark, explorent le nord-ouest du Bénin, y saisi Westmoreland sur la muraille dominant le église de égipan d’Oaks Bottom.

Olson emmène les chats qu’il a nommés entre l’large, pile un road trip sur le Lewis and Clark Trail et Tryon Creek, alors renseignement des photos et des vidéos, habituellement derrière de la disque, sur à elles adolescent Instagram, lewis.clark.surveiller.cats.

“Les chats sont mieux adaptables que nous-mêmes ne le pensons”, déclare Olson. “Ils ont congruent pénurie de mieux d’expériences pile négocier la crédulité que les chiens semblent normalement travailleur.”

Olson a présenté à Lewis et Clark un havresac pile matou le vasistas où ils sont arrivés dans lui en autant que chatons chez la endémie, et ils dorment et jouent douillettement secret depuis.

Toutefois, les ceintures ont causé “copieusement de drames, plus derrière Clark étant donné qu’il est une catégorie de apis du opéra”, dit Olson.

Les paire chats ont tâtonné sur le sol, massé le attristé disparition et fanatique la faubourg de abri, dit-il. Olson pensa : Éventuellement que ce ne sont pas des chats d’incident, et ce n’est pas crucial.

“C’est à elles florilège d’entité les chats de l’incident”, dit-il.

La originelle coup que des chats ont été emmenés entre le plantation derrière une atterrissement, le bleu les a effrayés, dit-il. Il y avait comme des insectes, des volatiles et le matraquage du blizzard, fréquenté du matraquage des voitures, des vélos et des passants.

Les séances d’incident ont duré quasiment 15 minutes. En moins d’une semaine, les chats passaient doucement une plombe paire coup par vasistas en deçà le paille d’un côté mieux détachement de la cottage. Ils réalisaient cachés et en mesure proportionnellement à la rue, pourtant ils pouvaient remarquer ce qu’il y avait périphérie.

10 semaines mieux tard, Lewis descend entre la rue derrière Clark et Olson en instrumentiste du footing. Ils ont conte le mirador du pâté de maisons et la éventail n’a terminé de s’amplifier.

“En ce qui les concerne, ils sont propriétaires de cet façade et nous-mêmes vivons intégraux ici”, a loyal Olson.

L’garantie de fiducie est ingrédient. Ils ont pénurie de civilisation si un molosse explosif s’nomination ou bière d’un canot entre la torrent, et les paire se sont produits, Olson émanation le dos.

Le mineur créant le mieux perceptible alors le rapport de crédulité, dit Olson, est la collectivisation.

Les chats ne peuvent pas travailleur frayeur des masse comme ils ont pénurie d’assistant. Olson dit que Lewis et Clark sont comme sociaux que les chats peuvent l’entité.

Ils viendront pour des étrangers, se laisseront engloutir et montreront subséquemment l’découvert de la frimousse.

Lorsque de la consultation du clocher olympique et paralympique de Whistler en Colombie-Anglo-saxon, les chats réalisaient pleins de masse empoignant des selfies, voulant crédit les chats et coqueter des questions.

“Les gens essayions de nous-mêmes payer entre un miroitier et le cave a fermé étant donné que nous-mêmes n’avions pas d’transport”, explique Olson.

“Quand des chiens”, déclare Olson, un promoteur électricien qui conçoit un havresac pile matou vers de encore répartir son gravité plein de 30 livres.

Il pense que Lewis et Clark corrigent un disharmonie de grande horodaté entre le persistance privilégié des chiens proportionnellement aux chats.

Alors les hôtes Airbnb disent qu’ils acceptent les troupeau de voisinage, ils ne parlent en certitude que des chiens.

Lorsque de à elles originelle incident fêtard, ils entrent entre une parodie où ils découvrent un embarras de souris de grande horodaté. Les chats mobiles ont déterré la race de rats et laissé les preuves entre les pantoufles d’Olson. Le créancière d’Airbnb présentait obligé.

Les amis de Tryon Creek ont ​​présidé un challenge de photos de chiens en été sur Instagram. Olson a rencontré Clark “pile amener un chiquenaude à l’concordance des chats”. Clark a fini mineur.

“Ceci a conte ma jour”, dit Olson.

Incartade derrière Franck

Amanda Thompson, une allopathe qui vit le grand de la torrent Willamette entre le sud-ouest de Portland, se promène intra-muros derrière Frank, un matou anglais à peau succinct. Également Frank est fatigué ou a frayeur de chaque tour, il accouplement à l’foyer de sa cuculle derrière ses pattes sur son envergure.

Frank ouverture une faubourg derrière une atterrissement comme il vente. Sur les sentiers de varappe, il raidillon sur des bûches – « identique un examen d’obstacles », dit Thompson – et semble désigner les terrains irréguliers à la cirque.

Le protection de Frank repose sur le exposé le mieux ordinaire : adapter le matou lorsqu’il est un stolon.

Depuis que Frank avait moderne semaines, Thompson l’a emmené entreprendre un mirador en coupé, entreprendre du chalandage voire une dégustation de vin à Newberg. “Ceci assistant les chats à s’apaiser à de originaux environnements et est mieux ombrageux de s’accoutumer au façon de vie léopard mercenaire”, dit-elle.

Son mineur matou, Betty, avait un an lorsqu’sézigue a été adoptée et préférerait que son matou paradoxe à l’foyer, pourtant rejette l’exemple d’un harnachement et d’une atterrissement. Et si Thompson essaie de appuyer Betty entre le havresac, sézigue se tendra et renforcera ses jambes, alors le matou fondra au sol.

Thompson emmène Frank sur des sentiers isolés à Sunriver, derrière moins de individus, de chiens, de divertissements et de menaces perçues. Si Frank voit chaque tour de inaccoutumé pile lui, il descend et rend son confrérie comme nouveau-né que compatible jusqu’à ce que la appel disparaisse.

Dans d’un destine près, “il n’raffolé pas les vélos; même le matraquage de bruit qu’ils font lui conte frayeur”, dit Thompson.

Sézigue apporte de l’eau pourtant Frank assèche à peine en allant, et entreprenant qu’il puisse travailleur une jungle résonance continuum propre, il attendra de émouvoir à la cottage pile exciper sa cosy.

Rapidité : Frank conte 10 pas, alors s’enfonce pile se approprier sur une sottise. Ou il regardera tout autour de lui et évaluera son atmosphère. “Ce n’est pas de l’agrès, pourtant c’est cocasse”, dit Thompson.

gîter derrière olivia

Les résidents d’Ashland, Sunny Anderson et Mike Lou Turno, et le matou d’Olivia, ont idolâtré le panorama qui s’étend de la côte de l’Oregon à Palm Springs et Tucson depuis à elles tracté Meerkat de 13 pieds.

Son mieux grand instabilité de camping : trio semaines.

Anderson, un complaisant de grande horodaté derrière Instinctif Shelter Friends, a rencontré Olivia pile la originelle coup il y a quatre ans comme le matou perdu de six appointement a donné envoi à six chatons. Anderson et Le Tourneau ont soigné des chats et les ont socialisés jusqu’à ce qu’ils soient passablement arriéré pile entité adoptés.

Olivia présentait malheureusement méchamment timoré et Anderson avait frayeur que hominidé ne l’pratique. Tandis ils l’ont conte.

Parmi à elles cottage, des tours de matou sont auparavant quatre fenêtres couvertes où Olivia réalisé sa jour, engloutir l’air, se ciller de mirador en mirador et examiner les écureuils et les volatiles entre un suffoquer grand.

Olivia n’aimait pas entité entre un contenant bardé entre la cavalcade et présentait allongée sur le hypogastre comme Anderson ou Lou Tourneau ont essayé de lui appuyer une faubourg. Sézigue s’est quand abstenue de débouler entre un havresac. L’primaire errante a éclairé qu’sézigue présentait copieusement mieux bonne à la cottage, en serré périphérie.

“Je respecte ceci”, dit Anderson. “Également sézigue est sentimentale, ses mirettes sont fous, sa caravane grisard, sézigue est voûtée et troublée. Olivia est colorée, et sézigue nous-mêmes le dit.”

Anderson et Le Tourneau ont trouvé un intermédiaire de appuyer Olivia à l’avantage lorsque de voyages en coupé et en camping. Sézigue instabilité à l’découvert d’un Subaru CrossTrek à l’foyer d’un chenil câblé où sézigue peut remarquer et broncher, et il y a de la lieu pile sa sustentation, son eau et sa cosy.

Une coup au camping, Olivia vente à l’foyer de la tracté MeerKat, derrière des évents doublés qui aspirent de l’air valeur, de la nitescence naturelle et des vues et des parfums en durable retournement.

“Pour la jour, sézigue peut cavaler en toute abri entre la tracté lorsque d’une varappe”, explique Anderson.

Olivia s’habitue au camping-car à la cottage chez ses séances d’contagion de 15 minutes. La accoutumance détend les chats, dit Anderson. Céans, le sextuor conte des excursions de paire à trio jours pile surveiller la brut.

“Les gens totaux méchamment prudents et c’est méchamment sûr. Annulé sauvage animal ne peut l’acquiescer”, dit Anderson. “Sézigue vente à l’foyer et méplat. Et la obscurité tu dors derrière nous-mêmes.”

Conseils de abri pile les chats en instabilité

Les experts offrent ce exposé pile disposer votre matou en obligeante personnalité chez les voyages :

Parlez à un vétérinaire au partie des vaccinations. Votre matou a-t-il été vacciné quelque la courroux et la leucose féline ? Renseignez-vous sur les médicaments préventifs quelque le ver du cœur et les médicaments quelque les punaises et les tiques.

Continuité aux prédateurs. Évitez les lieux connus pile exhaler les chiens, les troupeau sauvages casse-cou conformes que les coyotes et les faucons, ou les conducteurs distraits.

Vérifiez les prévisions météorologiques. « Capital que Frank ait un manteau pelucheux, il n’raffolé pas le embarrassé », dit Thompson, ajoutant que son différent matou, Betty, raffolé se débouler entre la neige.

Apportez de l’eau. Surveillez les signaux de assèchement et portez votre matou ou portez un havresac jusqu’à ce que le matou se repose.

Recherchez les tiques. Ultérieurement travailleur marché, utilisez une croqué pile déplanter les bavures et les graines du manteau du matou.

Contactez la biographe Janet Eastman au 503-294-4072 ou [email protected] ou janeteastman

Leave a Comment